IMG_6868z.jpg

Ils vivent en marge des pages blanches et sèment le trouble dans les champs lexicaux de la syntaxe. Cependant, ils s'affichent et font toujours bonnes impressions.
Bruits qui courent, émojis facétieux, les typolictères s'expriment parfois en groupes de rhétorique, formant ainsi des phrases...

IMG_6873z.jpg
IMG_6867z.jpg
IMG_6872z.jpg

Ahoui

Dakor

Uhumm

Sebien

Ces typolictères sont des flemmards qui se débarrassent des messages au lieu de les transmettre. Leur action produit souvent des conversations à sens unique où l’un d’eux se contente d’afficher un intérêt poli et limité à ce qui se dit.

IMG_6860z.jpg

Jevoua

IMG_6874z.jpg

Sketu

IMG_6861z.jpg

Veudir

Ces typolictères consciencieux ne se contentent pas de transmettre un message, ils en projettent une représentation visuelle.

IMG_6871z.jpg

Situldy

Typolyctère obscur dont le pouvoir est de couper court à tout échange.

Quand son nom est prononcé, la conversation n’a plus aucun intérêt.

IMG_6854z.jpg

Tusek

IMG_6811z.jpg
IMG_6853z.jpg

Tuhêtre

O'Naïf

Trio facétieux qui a tendance à ne pas respecter l’ordre des mots dans les phrases qu’ils transmettent.

Comme ils sont toujours trois ils ont été associés au trident puis à la fourche, d'où l'expression "ma langue a fourché".

IMG_6827z.jpg

Ouecess

IMG_6848z.jpg

Atar

IMG_6847z.jpg

Ezon

Les trois enfants de Situldy qui marchent sur les traces de leur père.

IMG_6876z.jpg
IMG_6825z.jpg

Aymant

Beg

Ce couple a tellement peur de perdre une syllabe qu’il en prend trop et en fait parfois tomber en cours de route.

IMG_6856z.jpg

Tuvoi

IMG_6875z.jpg
IMG_6850z.jpg
IMG_6817z.jpg

Paktu

Tekoot

Parlay

Infatigables, ces hyper-actifs ne s’arrêtent jamais d’envoyer des informations.

Ils sont capables d’inonder quelqu’un d’un flot ininterrompu de messages, n’hésitant pas à les répéter plusieurs fois de suite jusqu’à saturation de l’auditeur.

IMG_6869z.jpg
IMG_6870z.jpg

Jyroet

Yoyo

Ces deux là n’arrivent jamais à se mettre d’accord. Le problème, c’est qu’ils sont inséparables. Quand l’un transmet une pensée, l’autre vous envoie son contraire dans la minute qui suit.

IMG_6865z.jpg

Thépao

IMG_6864z.jpg

Kooran

IMG_6863z.jpg

Honta

IMG_6866z.jpg

Paddy

Têtes en l’air, ces quatre typolictères ont le défaut d’oublier fréquemment le destinataire du message. Ne sachant plus quoi faire ils le transmettent partiellement et un peu partout. Leur maladresse est la cause de bien des rumeurs.

IMG_6857z.jpg
IMG_6858z.jpg

Keskej

Voole

IMG_6859z.jpg

Edir

Ces trois là sont des brigands qui volent une partie des messages. Ils cachent leurs butins dans un trou,
le "trou de mémoire".